SQO
recherchez

Lorsque vient le temps des choix scolaires !

Actualité | 2019-10-30
SQO - semaine québécoise de l'orientation
La notion de « CHOIX » 


L’école secondaire est une source intarissable de défis pour les jeunes, et ces défis engendrent inévitablement un lot de questionnements, d’inquiétudes, de doutes… et de « choix » ! Tout au long des études secondaires, les jeunes, ainsi que leurs parents, se voient confrontés à la nécessité de faire des choix en lien, entre autres, avec le cheminement scolaire (choix de cours, d’options, de parcours, d’écoles, etc.).

En cinquième secondaire, cette notion de « choix » en est à son apogée alors qu’on demande au jeune, âgé de 15 ou 16 ans, qui ne se connaît pas très bien, qui n’a pas toujours amorcé une réflexion sur lui-même et qui n’a bien souvent aucune expérience reliée au monde du travail, de planifier des projets d’avenir. Cette pression peut être difficile à soutenir et certains jeunes peuvent éprouver de l’anxiété face à ce fameux choix de carrière, au point de les empêcher de faire des choix scolaires éclairés. La pression familiale, la comparaison avec les pairs, les résultats scolaires qui ne sont pas toujours au rendez-vous, la peur de l’avenir, la peur de faire un « mauvais choix » sont tous au nombre des éléments qui perturbent parfois le jeune dans sa réflexion.
 
Cette fameuse notion de choix est définie par le dictionnaire Larousse comme « l’action de choisir quelque chose, quelqu'un, de le prendre de préférence aux autres ». Cela peut sembler évident au premier regard, toutefois, lorsque ce choix prend de plus en plus d’importance, il faut parfois de l’aide et du soutien pour être en mesure de « bien choisir ». Ainsi, il est essentiel que le jeune qui ne se connaît pas bien, qui souffre d’anxiété ou d’indécision, qui a besoin d’aide pour faire face à ces grands questionnements, soit bien accompagné et soutenu, notamment par un conseiller ou une conseillère d’orientation (c.o.).
 
L’orienteur, l’orientrice, l’orientateur…

Bien des parents se questionnent sur le rôle et les responsabilités du c.o.dans les écoles secondaires, lequel n’a pas toujours un rôle clair et bien défini. Certains parents ont parfois un souvenir douteux de leur propre processus d’orientation scolaire. Pourtant, les c.o. sont des professionnels qui jouent un rôle fondamental auprès des jeunes lors de périodes importantes de leur vie, rôle qui va bien au-delà de la simple transmission d’information scolaire ! 

Dans le milieu scolaire, le c.o. est considéré comme un guide qui accompagne l'élève dans la connaissance de soi. C'est un expert en relation d'aide, en évaluation du fonctionnement psychologique, des ressources personnelles et des conditions du milieu. Plus simplement : le conseiller d’orientation aide le jeune à prendre conscience du monde qui l’entoure, de ses traits personnels (ce qui le caractérise),valeurs (ce qui est important, fondamental) et intérêts (ce qu’il aime, ce pour quoi il se passionne),ceci afin de lui permettre de croire en lui-même et en ses projets, et de pouvoir faire des choix appropriés et satisfaisants.

Le rôle du c.o. à l’école se traduit généralement par un accompagnement personnalisé du jeune dans sa découverte de lui-même (entrevue, exercices de réflexion sur soi, questionnaires, tests d’orientation, etc.),dans l’exploration concrète et active du monde de l’information scolaire et professionnelle (stages en milieu de travail, activités exploratoires, etc.),dans la confirmation de son projet professionnel et, ultimement, dans sa réalisation.
 
Le rôle du parent

Votre rôle est d’une importance capitale tout au long de ce processus, parfois ardu, mais tellement bénéfique pour votre jeune. Simplement en écoutant, en discutant, en lui reflétant ses qualités, ses aptitudes, en respectant ses choix, bref, en l’ACCOMPAGNANT, vous facilitez son cheminement et lui donnez confiance en sa capacité à s’orienter. Cela demande du temps et de la réflexion de la part du jeune, mais également de la part des parents qui ont parfois de la difficulté à se retrouver dans cette grande aventure !

Vous pouvez également encourager votre jeune à consulter le c.o. de son école car, bien souvent, la consultation est volontaire et certains jeunes peuvent hésiter à le faire. Vous pouvez même faire part au c.o. de vos préoccupations et de vos inquiétudes ou pour obtenir des conseils, des trucs ou des outils pour accompagner votre jeune. Il peut répondre à vos questions, sans toutefois dévoiler la nature des informations qui lui sont confiées par le jeune lorsque ce dernier est âgé de 14 ans et plus, car il est membre d'un ordre professionnel et doit respecter le secret de tout renseignement de nature confidentielle obtenu dans l’exercice de sa profession. C'est inscrit dans son code de déontologie !

Un événement à ne pas manquer ! 

SQO - semaine québécoise de l'orientation

Du 4 au 8 novembre 2019, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ) tiendra la 14e édition de la Semaine québécoise de l’orientation (SQO), sous la thématique Ses choix, mon soutien, son avenir.

Tous les parents et adultes significatifs dans l’entourage des enfants, adolescents et jeunes adultes québécois seront invités à répondre à cet appel : « Éclairons l’horizon de nos jeunes ! » La SQO 2019 leur offrira donc une foule d’activités, d’outils et de ressources pour les aider à jouer un rôle de soutien positif à travers les découvertes, les projets et les choix qui ponctuent le parcours scolaire et professionnel des jeunes.

De l’aide pour les parents

Pour aider les parents du Québec à mieux comprendre l’orientation et à accompagner leur jeune dans cette belle aventure, l’OCCOQ a conçu un Espace virtuel spécifiquement pour les parents qui désirent s’outiller pour mieux accompagner leur jeune dans son orientation scolaire : Espaceparents.org.

Au plaisir de vous y accueillir !

Mireille Moisan, conseillère d’orientation

Partager sur :