SQO
recherchez

S’orienter à l’aide d’outils en ligne : le « speed counseling » ou « speed testing »

Actualité | 2019-10-11
SQO - semaine québécoise de l'orientation
Les jeunes ont parfois de la difficulté à s’exprimer lorsque vient le temps de mettre des mots sur leur personnalité, leurs intérêts ou leurs aspirations professionnelles. Ainsi, pour aider leurs jeunes à faire des choix en lien avec des projets d’avenir, comme le choix de carrière, nombreux sont les parents qui cherchent de l’aide et des outils pour bien les accompagner dans leur prise de décision.
 
Comme le Web regorge de ressources de toutes sortes, il peut être tentant, et surtout rassurant, autant pour les parents que pour leurs jeunes, d’utiliser des outils en ligne comme des tests d’orientation et des questionnaires divers. Ces outils peuvent parfois être d’une aide précieuse, mais, ATTENTION, leur utilisation demande de la prudence.
 
Questionnaires en ligne VS outils psychométriques

Les questionnaires en ligne sont très variés et se trouvent facilement en effectuant une simple recherche Google ou en naviguant sur des sites Web qui en font la promotion. La passation est généralement rapide et la personne peut obtenir certaines informations pertinentes, comme un portrait global de ses intérêts et aptitudes ou encore des suggestions de formations ou de professions. Toutefois, à savoir si les résultats de ces questionnaires sont représentatifs de la réalité, cela dépend de l’analyse critique et du regard objectif que l’on porte sur les résultats.

Même si plusieurs sites Web font état de « tests d’orientation » en ligne et que plusieurs personnes les utilisent, leur valeur scientifique n’est pas toujours reconnue. Il est donc important d’utiliser prudemment les divers outils retrouvés sur le Web et d’en limiter la portée uniquement aux fins pour lesquelles ils ont été conçus. De plus, « s’orienter » constitue une démarche complexe qui nécessite beaucoup plus que des résultats à un test ou un questionnaire en ligne, et qui demande du temps et un accompagnement personnalisé.

Ceci étant dit, même si la prudence demeure, des aspects positifs peuvent résulter de ce genre d’exercices, comme le fait d’aider la personne à réfléchir sur divers éléments :

  • ses valeurs;
  • ses traits de personnalité dominants;
  • ses aptitudes;
  • ses principaux intérêts, etc.
Cette réflexion peut être fort utile pour aider un jeune, par exemple, à identifier plus facilement des caractéristiques de sa personnalité, à associer certaines d’entre elles à des domaines professionnels, et même à cibler certaines formations ou professions pour ensuite expérimenter et valider des choix. 

L’accompagnement d’un conseiller d’orientation prend alors tout son sens pour faire en sorte que cette réflexion soit réinvestie de façon appropriée, et surtout bénéfique pour le jeune, ceci afin de l’amener à prendre des décisions éclairées et à faire des choix à son image.

L’outil d’évaluation psychométrique, quant à lui, a une portée beaucoup plus grande que les questionnaires. Il favorise une connaissance et une conscience de soi plus approfondies et aide la personne dans la détermination de projets d’avenir, que ce soit pour l’orientation, la réorientation, un bilan de carrière, etc. Non seulement les résultats peuvent-ils confirmer l’image que la personne a d’elle-même, mais ils peuvent aussi la rassurer, la surprendre ou même présenter des pistes encore inexplorées. 

Un outil psychométrique doit répondre à certaines conditions pour être considéré comme tel : être validé scientifiquement et proposer des résultats fidèles et généralisables. De plus, l’interprétation des résultats doit être effectuée par une personne compétente et formée en la matière. Pour cette raison, les outils d’évaluation psychométrique ne sont généralement pas disponibles en ligne ou en « libre-service »

Ces tests sont la plupart du temps administrés, analysés et interprétés par un conseiller d’orientation dans le cadre d’un processus qui s’échelonne habituellement sur plusieurs rencontres. Il s’agit d’une intervention professionnelle qui prend du temps et qui demande du discernement ainsi qu’un bon jugement clinique. Le conseiller d’orientation se doit d’utiliser des tests psychométriques qui ont fait leurs preuves et qui sont fiables (fidélité, validité, normes). Il doit également s’assurer d’avoir la compétence suffisante pour utiliser les tests et doit le faire avec prudence, diligence et de façon professionnelle.

IMPORTANT 

Qu’il soit question d’un simple questionnaire en ligne ou d’un outil d’évaluation psychométrique, le fait de « passer un test » ne doit pas être le seul élément à considérer lorsqu’une personne cherche à planifier des projets d’avenir et à modifier le cours de sa vie personnelle ou professionnelle, car :

  • les questionnaires et outils psychométriques ne sont que des outils au service du processus d’orientation dans son ensemble; 
  • même si elles peuvent donner certaines pistes à explorer, les conclusions reliées à un test ou à questionnaire ne constituent pas un résultat immuable, ni une science exacte; 
  • il faut poser un regard critique sur les résultats, réfléchir à ce qu’ils signifient et voir à les transposer, si pertinent, dans des projets d’avenir réalistes et réalisables;
  • l’accompagnement d’un conseiller d’orientation est fortement recommandé, puisque ce professionnel est habilité à évaluer le fonctionnement psychologique de la personne, ses ressources personnelles et les conditions de son milieu, ceci dans une démarche structurée et complète.
Il est important de souligner que les caractéristiques personnelles d’un individu se transforment et évoluent continuellement dans le temps, ce qui signifie que l’identité est en perpétuelle construction. Le « test » n’est donc qu’une « photo » de la personne à un moment précis de sa vie, un outil pour l’aider à y voir plus clair.
 
Un événement à ne pas manquer !

SQO - semaine québécoise de l'orientation

Du 4 au 8 novembre 2019, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec (OCCOQ) tiendra la 14e édition de la Semaine québécoise de l’orientation (SQO),sous la thématique Ses choix, mon soutien, son avenir.

Tous les parents et adultes significatifs dans l’entourage des enfants, adolescents et jeunes adultes québécois seront invités à répondre à cet appel : « Éclairons l’horizon de nos jeunes ! » La SQO 2019 leur offrira donc une foule d’activités, d’outils et de ressources pour les aider à jouer un rôle de soutien positif à travers les découvertes, les projets et les choix qui ponctuent le parcours scolaire et professionnel des jeunes.

Espace parents

Pour aider les parents du Québec à mieux comprendre l’orientation et à accompagner leurs jeunes dans cette belle aventure, l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec a conçu un site Web spécifiquement pour les parents qui désirent s’outiller afin de mieux accompagner leurs jeunes dans leur orientation scolaire et professionnelle. Le site est accessible via l’adresse suivante : Espaceparents.org.

Au plaisir de vous y accueillir !

Mireille Moisan, conseillère d’orientation
Partager sur :